L’AGENDA DU TANGO

EN SUISSE ROMANDE ET ALENTOUR

“Chaque jour, il faut danser, fût-ce seulement par la pensée. Ce n’est pas parce qu’on est heureux qu’on danse, c’est parce qu’on danse qu’on est heureux.”

Nahman de Braslav

 

COVID: HÂTE-TOI LENTEMENT...

Fin janvier, nous relayions l’homologation en Suisse du premier vaccin contre le COVID par Swissmedic le 19.12.20). Nous indiquions également que le 22 janvier, 459’700 doses des deux vaccins désormais autorisés (Pfizer/BioNTech et Moderna) avaient été distribuées et 169’783 doses administrées (couverture vaccinale de moins de 2% de la population).

Fin février, le nombre de doses distribuées passe à 932’375 (environ 2 fois plus qu’en janvier) pour 751’009 doses administrées (environ 4.4 fois plus qu’en janvier). Où cela a-t-il “coincé” ? La couverture vaccinale en Suisse s’établit désormais à environ 8.65% (état au 24.02.21).

Le résultat résumé du sondage “Tango & COVID” aux abonné.e.s de la newsletter est ici.

Le chemin risque d’être encore long… Quelques mois de plus, malgré les vaccins, l’imminence – peut-être – d’un passeport vaccinal qui, pour l’heure, fait grand débat en Europe et aussi, cette fameuse “immunité collective”.

Tâchons de rester zen, toujours prudents (masque de protection, distance, lavage des mains) et résilients !

agendatango.ch demeure (encore et toujours) présent et à disposition de toute personne ou organisation souhaitant proposer des activités dévolues à la pratique, à la connaissance ou à la promotion du tango.

MERCI DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE FIDÉLITÉ RÉITÉRÉE !

ATTENTION
Les évènements annoncés dans ce site sont tous
soumis aux normes sanitaires cantonales en vigueur;
cela implique désormais leur illégalité (en général),
ou des contraintes très exigeantes d’organisation
et de mise en application de concepts sanitaires.

EN RÉSUMÉ
Conférences de presse du Conseil et des autorités fédérales 

Infoss COVID dans les contons de
GENÈVE | VAUD | FRIBOURG
VALAIS | NEUCHÂTEL | JURA

L’OFSP recommande toujours de conserver une distance de 1,5 mètre
avec les personnes qui ne sont pas du même ménage,
de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue
et de respecter les règles d’hygiène (lavage des mains).

 

LIENS PERTINENTS

Tango in the time of COVID (réflexions de Ross Stanley, danseur de tango, à Lausanne)

COVID-19 Coronavirus Pandemic (situation mondiale de la pandémie, par pays et selon divers critères de classement)

Informations COVID-19 Suisse (situation statistique très complète de l’évolution des cas en Suisse).

NOUVEAU COVID-19 Suisse (site dédié de l’OFSP)

RTS – Page COVID – (actualité en lien avec la pandémie)

LE TANGO POURQUOI ?

Beaucoup de gens viennent au tango seuls, souvent après un événement majeur de leur existence: rupture sentimentale, changement de lieu de résidence, début de vie professionnelle, départ des enfants du domicile parental.

Les motivations peuvent être diverses: la curiosité, une envie de longue date, parfois un désir de rencontre, la socialisation, l’envie de danser, de faire bouger son corps, de découvrir de nouvelles sensations.

Et nombreux restent, à cause de la musique tango ou parce qu’ils aiment la structure particulière de cette danse, ses joies et ses défis de l’improvisation, ses paradoxes apparents, son intensité.

Les couples s’y engagent également, à la recherche d’une activité partagée, d’horizons nouveaux ou renouvelés dans leur expérience “à deux”.

Une autre bonne raison – ou conséquence – qui n’est pas des moindres, à sa pratique: le tango possède des vertus préventives et palliatives reconnues dans le traitement de maladies neurodégénératives. Le tango est bon pour la santé !